Blog d'éveil spirituel et développement personnel

JustBeYou C’est Moi !

Audrey

Blogueuse d’Âme en Apprentis-Sage de la Vie

Soygal Rinpoché
Extrait du Livre tibétain
de la vie et de la mort

Je descends la rue… Il y a un trou profond dans le trottoir : je tombe dedans. Je suis perdu… Je suis désespéré. Ce n’est pas ma faute. Il me faut du temps pour en sortir.

Je descends la même rue. Il y a un trou profond dans le trottoir : je fais semblant de ne pas le voir. Je tombe dedans à nouveau. J’ai du mal à croire que je suis au même endroit. Mais ce n’est pas ma faute. Il me faut encore longtemps pour en sortir.

Je descends la même rue. Il y a un trou profond dans le trottoir : je le vois bien. J’y retombe quand même… C’est devenu une habitude. J’ai les yeux ouverts. Je sais où je suis. C’est bien de ma faute. Je ressors immédiatement.

Je descends la même rue. Il y a un trou profond dans le trottoir : je le contourne.

Je descends une autre rue…

Cet extrait, c’est mon Histoire et c’est peut-être aussi la vôtre. Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours cherché un sens à ma vie, à comprendre qui j’étais réellement et surtout POURQUOI je me sentais une extraterrestre dans ce monde (lire mon article « Je suis une Indigo »).

Toutes ces réponses, je les ai aujourd’hui et c’est ce qui me permets d’entamer une nouvelle phase. JustBeYou C’est Moi, c’est la version la plus incroyable de nous-même, celle de tous les Possibles, celle qui sait tout, qui est délivrée de ses peurs, qui a compris les leçons du passé et qui ne reproche plus aux autres ce qui ne va pas dans sa vie. Dans le langage plus sérieux du développement personnel et spirituel, c’est notre « Moi Supérieur ».

 

Un joli bordel !

 

Jusqu’en 2013, j’ai vécu ce que j’appelle « ma phase d’apprentissage de la vie en aveugle ». Vous voulez un résumé ? Un joli bordel ! Oh, dans les apparences, ma vie avait l’air normal et facile mais au fond de moi, c’était autre chose.

Cependant, j’ai TOUJOURS refusé de jouer les rôles que les autres avaient choisis pour moi car une grande force intérieure et un immense besoin de LIBERTE (mon mot favori) m’habitaient et me guidaient dans ce sens. Alors forcément, dans une société telle que la nôtre, je détonnais et des étiquettes, j’en ai eues croyez-moi sur parole.

Pour ajouter du piment à ce décor, je m’intéressais déjà beaucoup à ce que je ne voyais pas et non à ce que je voyais. Le Monde de l’Invisible comme je l’appelle faisait déjà partie de moi et j’ai mis un peu de temps à comprendre que cela n’était pas le cas pour tout le monde. Aïe ! Cette sensibilité a pu apparaître bien « étrange » aux yeux de certains humains. J’ai donc tout naturellement eu un contact privilégié avec la Nature et les Animaux qui me redonnaient une formidable énergie.

 

Le coin de la rue

 

Et puis, en mai 2013, j’ai commencé à contourner ce fameux trou dans le trottoir. Ce trou, je le voyais, ENFIN ! Il ne m’a fallu que le temps d’une discussion pour comprendre que quelque chose d’important était en train d’arriver.  Je ne savais pas encore quoi mais JE SAVAIS.

Ces 3 dernières années ont été incroyables ! Attention ! Incroyable ne veut pas dire facile, oulah là là, pas du tout. Je suis réellement partie à la recherche de moi-même, j’ai fait face à mes démons et ceci dans un tête à tête exclusif avec toutes les facettes de mon être, les plus belles que j’apprends encore à connaître mais aussi les plus sombres, celles que je n’avais pas envie de voir mais auxquelles j’ai décidé de me confronter afin de me libérer.

Ce qui a été au sens propre du terme, MAGIQUE, ce sont les balises que la vie a placées sur mon chemin pour m’y aider et les clés de compréhension que j’ai eues. Je suis fière du chemin que j’ai parcouru et je vous cite les paroles d’Anthony Anaxagorou, ces paroles qui résonnent tellement fort en moi chaque jour qui passe :

« La rébellion c’est quand on regarde la société droit dans les yeux en disant : je comprends ce que tu veux que je sois mais je vais te montrer qui je suis réellement »

Cette autre rue

 

J’ai descendu cette autre rue en avril 2016 et je suis devenue une Blogueuse d’Âme, avec des idées pleins la tête et avec la conviction intime et inébranlable que je devais partager mon expérience de vie avec Vous ! Descendre cette autre rue… 4 mots si simples et pourtant quel travail se cache là-derrière.

J’ai envie de vous dire de ne JAMAIS renoncer à Grandir et à vous Elever car toutes les épreuves de la vie n’ont qu’un seul but : vous rendre toute la Grandeur qui est la vôtre et vous permettre de re-devenir la Plus Belle Version de Vous-même ! Descendez cette nouvelle rue, lancez-vous et j’espère de tout mon coeur que mon blog vous aidera à plonger dans l’Inconnu, à Oser être vous-même et à Briller !

 

A part ça !

 

Un grand clin d’oeil à Lagan Blue qui est mon cheval ! Je t’adore mais tu me casses les bonbinous parfois  ~

Je ne supporte pas le mensonge, j’aime l’authenticité, la simplicité, la transparence  ~

Je n’aime pas le « politiquement correct » et les conversations « tasse de thé » ~

Ce que vous trouverez chez moi ? des livres, beaucoup de livres, de la musique encore et toujours, de la lumière et de la clarté  ~

J’aime les intérieurs « cocooning », je passe du temps dans ma salle de bain, j’accorde mon sac à main à mes chaussures (j’ai dit que j’avais pris une autre rue, pas que j’étais parfaite)  ~

J’adore le chocolat, j’ai besoin de bouger et de faire du sport et je ne mange pas les animaux  ~

Je n’aime pas les emballages à outrance dans les supermarchés ni les fraises au mois de mars dans les étalages. Bravo à Béa Johnson pour son style de vie « Zéro déchet »  ~

Je sais écouter le silence et je mets la musique un peu trop fort dans ma voiture ! Allez comprendre !  ~

Ah oui… l’Inconnu ne me fait plus peur, j’habite en Suisse et maintenant, je crée ma Vie.

Pour mon papa

 

Pour mon papa

J’ai mis mon blog en ligne le 3 juin 2016 à 23h01

Je le sais, le Hasard n’existe pas, l’Intelligence de la Lumière et l’Énergie de Guérison de mon blog

je te les dédie et te les envoie du plus profond de mon cœur

je sais que tu les recevras