Peur du rejet - blessure de l'ame - blog d'eveil spirituel et developpement personnel
C’est quoi

L’auto-sabotage engendré par la peur du rejet

Run run run beau Runner ! Voilà ma définition de la peur du rejet. Cette peur donne des ailes tellement l’on apprend à s’enfuir à toute vitesse dès que l’on imagine que l’on va être rejeté, non à la hauteur ou encore dès que nous avons l’impression que nous allons perdre le contrôle de notre émotionnel, ce qui représenterait un danger pour notre Petit Moi. Un auto-sabotage magistral !

Je me suis aperçue ce mois-ci que j’avais été une belle Runneuse toute ma vie MAIS pas à cause de la peur du rejet. Non ! Personnellement, j’ai appris très vite à tourner les talons et à tirer ma révérence, à lâcher les gens dans le cadre de la Blessure de Trahison. Cette blessure est très différente de celle du rejet et les raisons qui nous font devenir des champions de course à pieds le sont aussi. La conséquence reste cependant la même : nous sommes des Runners ! Nous nous enfuyons mais pour des raisons différentes.

Donc, mon expérience de la peur du rejet n’est pas à proprement parler mon expérience bien que, comme tout le monde, je puisse la vivre (et l’ai un peu vécue) mais il est vrai que ce n’est pas cette peur-là qui conditionnait ma vie. Je l’ai expérimentée plutôt par procuration et n’ai pas eu d’autre choix que de m’y intéresser de très près.

Topo et caractéristiques du Runner

Avant tout, nous ne sommes pas des machines et vous pouvez être concernés par n’importe quel type de blessure, à différentes degrés et sans en avoir toutes les caractéristiques scolaires. Certaines personnes vont réveiller en vous tel type de blessure, d’autres personnes en réveilleront une autre. Je vous laisse seuls juge pour reconnaître les blessures qui sont les vôtres et l’intensité avec laquelle elles conditionnent vos vies.

Il y a cependant une blessure majeure qui domine sur notre chemin. Alors reconnaissez-là et comprenez de quelle façon elle vous fait réagir. Vous verrez qu’au final le mur infranchissable devant lequel vous pensiez être coincés n’est en fait qu’une simple brique sur votre route !

Dans cette blessure du rejet, nous allons bien souvent retrouver une personne qui se pose en victime, qui a peur de s’investir dans ses relations, qui se dévalorise, avec une sensation de ne pas avoir le droit d’exister. Ce sont souvent des gens qui vont avoir peur de se brûler les ailes au niveau émotionnel/sentimental; cela revient à dire qu’ils vont être attirés par la lueur de la bougie mais dès qu’ils s’en approcheront de trop près, leur Petit Moi leur enverra le signal que cela devient dangereux et qu’il est préférable de faire demi-tour et de s’enfuir le plus vite possible. Ils ne pourront s’investir dans une relation uniquement que s’ils sont sûrs que l’autre les aime plus que eux ne l’aiment. C’est un mécanisme de défense car le danger serait de donner un pouvoir total à l’autre en face et d’en souffrir par la suite. La fuite a lieu non pas parce que cette personne manque d’amour mais bien par anticipation de la souffrance.

Dans la peur du rejet, nous rejetons l’autre AVANT qu’il ne nous rejette car nous sommes persuadés de ne pas être à sa hauteur. Nous pensons donc que cet autre nous abandonnera, que nous souffrirons tôt ou tard et qu’il vaut mieux ne pas prendre de risque et s’enfuir avant que cela ne se produise !

Ce processus est bien souvent inconscient car le Runner court non seulement très vite mais il sait parfaitement aussi se trouver toutes les excuses du monde pour ne pas aller de l’avant et se justifier de ne pas avoir fait ceci ou cela.  Il possède un bouton OFF qui lui permet de mettre de côté ce qu’il n’a pas envie de voir ou plutôt de le mettre sous le tapis ! Ouf, même plus peur, tout est bien caché 😉 Et il y croit le Runner ! Sauf qu’un jour, l’Univers viendra mettre son grain de sel et que tout bon Runner qu’il est, il se prendra les pieds dans le tapis. Plus moyen de faire semblant de ne pas voir !

L’auto-sabotage

L’auto-sabotage n’est pas une blague. Ce comportement inconscient décrit plus haut engendre toute une panoplie de conséquences pas très heureuses, il faut bien le dire.

La première et la plus évidente aussi, c’est que nous allons laisser passer de magnifiques opportunités dans notre vie qui touche notre relationnel. C’est une limitation totale de notre Être que nous nous imposons par peur d’être rejeté.

C’est peut-être passer à côté d’un job qui nous aurait offert de belles perspectives, une forme d’apprentissage ou une passerelle importante dans notre vie simplement parce que nous ne nous sentons pas à la hauteur ou alors entourés de personnes qui nous paraissent plus à leur place que nous. C’est peut-être passer à côté d’un cadeau de l’Univers. Je vous ai souvent dit que les cadeaux de l’Univers ne s’entendent pas sous une forme que notre Petit Moi comprend puisque bien plus subtiles. C’est peut-être passer à côté de votre Moitié de Coeur car vous vous êtes vous-même persuadé que cette personne était trop bien pour vous ou vous pas assez bien pour elle. Imaginez un instant que cette personne vous aime réellement tel que vous êtes et que vous vous la fuyez. Aïe, mauvaise direction !

L’auto-sabotage, c’est passer à côté de quelque chose ou de quelqu’un qui est peut-être la meilleure chose qui ne nous serait jamais arrivée !  Tout du moins, c’est se priver d’avancer, de grandir, de s’ouvrir à de nouveaux horizons; c’est rester dans sa zone de confort alors que justement le Trésor se trouve HORS de notre zone de confort !

Dire Good Bye à l’auto-sabotage

Tout le monde connaît la fameuse phrase qui dit « on ne m’y reprendra pas une deuxième fois ». C’est l’ego qui s’exprime et son conseil n’est  pas à suivre. Avec lui, vous allez imprégner dans votre esprit quelque chose qui n’est pas la réalité et qui va devenir une croyance limitante. Vous allez rejeter en bloc tout ce qui de près ou de loin va vous rappeler la situation dans laquelle vous avez souffert. Cela devient l’engrenage de l’auto-sabotage.

Parce que oui, si vous aviez écouté votre petite voix intérieure avant de foncer tête baissée, vous pouvez être sûrs que vous auriez eu tous les signes qui vous auraient dit de ne pas emprunter cette voie. Seulement voilà ! Comme notre Petit Moi nous gouverne encore bien trop souvent, et bien nous n’écoutons pas notre intuition et forcément, le réveil est brutal (Comment reconnaître lorsque notre Intuition nous parle).

Ce que j’ai envie de vous dire pour arriver à dépasser cette peur, c’est de vous pardonner de ne pas être parfait. C’est aussi pardonner aux personnes qui vous ont réellement rejeté. C’est vous affirmer tel que vous êtes et à travailler sur la croyance que l’on vous rejettera si vous ne faites pas tout parfaitement. C’est accepter d’être là où vous en êtes dans votre parcours personnel, sans vous comparer à qui que ce soit. Chacun a son rythme et nous avons tous une façon différente d’avancer dans notre vie. Ce qui est bon pour les uns ne l’est pas forcément pour les autres. Alors affirmez-vous tel que vous êtes et surtout là où vous en êtes, la dévalorisation personnelle ne vous amènera qu’à perpétuer votre rôle de victime. Comme d’habitude, confrontez-vous aux personnes et aux situations qui vous mettent mal à l’aise et qui font ressortir chez vous cette peur du rejet. Ne laisser pas cette peur vous empêcher de faire ce que vous aimez et empêcher les autres de vous aimer car c’est bien ce qui se passe ici.

Le Pardon à vous-mêmes et à ceux qui vous ont rejeté est très important !

Affirmez-vous totalement, de tout votre Être et cessez de vous comparer aux autres !

Ne mettez pas sous le tapis ce que vous ne voulez pas voir, confrontez-vous aux personnes et aux situations qui vous perturbent !

Et enfin, AIMEZ-VOUS encore et toujours et permettez à la personne qui a envie de vous aimer tel que vous êtes de le faire car il y en a de toute façon au moins une sur Terre, n’en doutez pas ! Et si la Vie vous permet de vous retrouver, c’est un cadeau inestimable !

La peur du rejet dans les relations amoureuses

La peur du rejet se manifeste bien sûr beaucoup dans les relations amoureuses. N’oubliez pas que votre Coeur lui sait tout ! Votre Coeur et votre Âme sont le meilleur GPS que vous puissiez trouver, soyez au diapason avec ces deux outils magiques !

Je me souviens d’une petite aventure amoureuse qui m’est arrivée il y a bien longtemps maintenant et qui illustre très bien la puissance de direction que notre coeur et notre âme nous envoient. J’ai rencontré cette personne bien sous tous rapports, un physique agréable, un regard très doux, qui avait terminé, selon ses dires, sa dernière relation 6 mois auparavant. Pourquoi mettrai-je en doute ce qu’il me dit ! Cette histoire a démarré très vite et très fort et j’avoue n’avoir nullement réfléchi avant de me lancer dedans ! Dès le départ, j’ai ma petite voix intérieure qui me signale que quelque chose ne tourne pas rond. Lorsque je me rends chez lui, il y avait des photos de son ex dans tout l’appartement ! Il me répond avec beaucoup d’aplomb et d’assurance qu’il n’a pas encore eu le temps d’enlever toutes ses affaires. Mouais ! Je perçois aussi tout de suite deux facettes chez lui, la facette lisse et très agréable qui me plaisait et l’autre, complètement à l’opposé, avec des réactions incohérentes. Euh… bon…. ok…. ! Au final, ce brave garçon maniait l’art du mensonge avec une grande dextérité et je me suis faite débarquer en toute beauté ! Très franchement, j’ai su immédiatement que quelque chose clochait mais j’avais décidé à l’époque de ne pas écouter les signes que l’Univers m’avait envoyés. Cette histoire n’a bien sûr pas duré longtemps mais si j’avais eu une blessure profonde de rejet et si cette relation avait duré dans le temps, cela aurait pu faire beaucoup de dégâts. Heureusement, cela n’a en rien entamé ma confiance en moi et cela m’a juste servi de bonne leçon : ECOUTE TON COEUR LA PROCHAINE FOIS !

Je vous donne ici un avis tout personnel mais je pense sincèrement qu’en amour, dès que la passion est là, cela ne peut pas déboucher sur une belle relation stable et pérenne dans le temps. La passion est à double tranchant et embarque souvent dans des situations excessives et réveille des émotions absolument incompatibles et impossibles à tenir dans le quotidien. La passion entre deux personnes découle souvent d’un lien karmique qui doit être guéri entre elles. L’intensité présente est ce qui fait que l’on peut se brûler les ailes et que la blessure de rejet se manifeste de façon très vive le jour où cette relation s’éteint car oui, une relation passionnelle se termine 9.5 fois sur 10, soyons lucides !

Si une personne réveille un sentiment fort en vous, qui ne s’éteint pas avec le temps qui passe et ce malgré les aléas de la vie, alors vous tenez peut-être là une Merveille. Seuls votre Coeur et votre Âme pourront vous donner la réponse en suivant votre intuition et non ce que votre Petit Moi vous transmet, SA PEUR DU REJET !

VIVEZ, AIMEZ & BRILLEZ  !

Ecrire un commentaire