Blog d'éveil spirituel et développement personnel
Anecdotes de vie

Lorsque le silence intérieur appelle au nettoyage extérieur

Rien de plus banal que d’aller faire des courses en ville ! En rentrant, je constate une fois de plus avec effarement la quantité de déchets générée pour seulement quelques menus achats du quotidien ! Mais ceci n’est pas le sujet de mon article, juste une métaphore pour illustrer THE sujet : le silence intérieur !

Au préalable !

Au milieu de ce bronx de papier et plastique, je vous ai bien entendu glissé un message sympa qui fait tout de même partie du « triste » bilan environnemental de mes courses : la bande papier d’un livre que j’ai acheté et dont le texte délivre quelques mots sympathiques « Qu’avez-vous fait de vos rêves de jeunesse » !

Aucun rapport non plus avec le sujet de mon article ! C’est un simple clin d’œil que je vous lance car comme je vous l’ai déjà dit,  quelque soit les difficultés que vous vivez, il y a toujours du positif au milieu ! Le noir n’existe que par son contraire, le blanc… Nous savons ce qu’est le chaud car nous connaissons son opposé, le froid et ainsi de suite !

Regard sur « Zéro déchet » de Béa Johnson

Cet article m’a été inspiré ce matin alors que je feuilletais le livre de Béa Johnson « Zéro déchet » dans une librairie. Mon JustBeYou C’est Moi a tout de suite fait le lien entre ce livre et ce que je suis en train de vivre depuis une dizaine de jours.

Bien entendu, il s’agit d’une immense métaphore !

Depuis une dizaine de jours, je ressens un appel d’une très grande force. Il s’agit de celui du SILENCE INTÉRIEUR et de son pendant EXTÉRIEUR, l’épuration de toutes les choses matérielles qui ne ne sont plus/pas utiles pour retrouver une complète connexion avec moi-même.

Le silence intérieur et son pendant extérieur : l’épuration de tous les objets dont nous n’avons plus besoin dans notre vie !

Nous connaissons la citation « pour vivre mieux, vivons caché »… pourquoi pas… moi je répondrai, « pour vivre mieux, vivons simplement » dans le sens le plus noble du terme.

Derrière ceci, se cachent beaucoup de choses. Je n’ai jamais collectionné les souvenirs de vacances, je n’ai jamais eu le sentiment d’avoir besoin d’avoir des photos de famille, par exemple, disséminées dans tous les coins de la maison, les bibelots et moi, cela fait clairement deux, etc…

Donc, au bilan, il me semblait que je n’étais pas vraiment encombrée de tout un tas de choses ! D’autant qu’il y a deux ans et demi, lorsque ma vie a pris une toute nouvelle direction, j’ai eu la chance de pouvoir me créer mon univers au travers d’un nouvel appartement et des choix s’y rapportant. Mon déménagement a été l’occasion de faire un grand tri dans mes affaires. Depuis, j’ai toujours essayé de vivre en évitant les achats inutiles qui potentiellement pourraient venir « surcharger » au propre comme au figuré, ma vie tout simplement. En résumé, cela fait déjà un bon moment que je ressens ce besoin d’épurer tout ce qui est inutile.

Accélération de mon besoin d’épuration suite à une épreuve de vie

Ce besoin d’épuration s’est fortement accéléré depuis que mon papa nous a quitté il y a bientôt deux mois… Une bien grosse épreuve à vivre et derrière, un no man’s land si je puis ainsi m’exprimer.

Une page de ma vie, et pour ma famille aussi, s’est tournée. Nous devons laisser le passé et apprendre à vivre au présent mais aussi à conjuguer le futur sans mon papa dans notre vie. Pour se faire, nous sommes obligés, car cette période n’est pas finie, d’épurer ce passé pour laisser l’énergie circuler de façon fluide dans le présent et pour le futur.

Pour y arriver, nous ne devons pas laisser nos sentiments de tristesse ou d’injustice prendre le dessus et nous devons nous séparer physiquement de choses lui ayant appartenues.

Le silence intérieur

Le monde subtil s’invite pour manifester ce besoin de silence intérieur que je ressens

Il y a de ça quelques jours, je me baladais tranquillement en forêt avec mon cheval et j’étais bien évidemment perdue dans mes  nombreuses pensées. Il y en a une dont l’énergie s’est manifestée avec une grande insistance et j’ai instantanément compris qu’il y avait un message pour moi.

J’ai eu, plus qu’une image, la sensation très claire et vivante que je me trouvais dans un lieu perdu au milieu d’une forêt mais pas celle où je me trouvais actuellement. Dans ce lieu, une très vieille et grande bâtisse en pierre. Le mot « monastère » m’est venu. Je me suis vue y être avec un sentiment vraiment incroyable de Paix et de Calme. Je sentais la présence d’autres personnes autour de moi et pourtant, le silence régnait en Maître. Le genre de silence qu’il est impossible de rencontrer dans le quotidien de la plupart d’entre nous. Ce lieu était d’une simplicité extrême et pourtant, au milieu de ce dépouillement et de ce silence, je me sentais plus vivante que jamais.

Je ne sais pas où est ce lieu ni même s’il existe réellement. Si je le savais, je m’y rendrai sans plus attendre tellement mon besoin de retrouver ce silence en moi-même est présent. Je n’avais pas compris jusqu’à aujourd’hui pourquoi j’avais revu, à la baisse bien sûr, la déco de mon appartement en enlevant deux ou trois choses qui m’encombraient cette semaine. Maintenant, je le sais !

Le rôle du silence intérieur

Le silence intérieur permet à notre Féminin Sacré de recevoir les idées de notre Moi Supérieur, idées qui vont pouvoir être concrétisées par notre Masculin Sacré.

Dans mon précédent article, 1 + 1 = 3 – Un couple équilibré, j’avais déjà évoqué cette notion de Féminin et Masculin Sacré. Normal, je suis en plein dedans actuellement dans le but de réunifier ces deux pôles en moi et c’est pour cela que je suis rattrapée dans mon quotidien par des éléments qui se manifestent pour m’en faire prendre conscience et pour m’y aider.

Pour pouvoir Grandir, nous devons nous libérer de tout ce qui nous empêche d’être nous-même

Pour cela, il faut faire le tri du bon grain et du mauvais grain, savoir se défaire de ce qui ne nous est plus utile dans notre vie pour ne garder que l’essentiel et surtout pour entendre notre Silence Intérieur qui nous permettra de suivre notre Intuition et de créer notre Vie par des actes concrets

En d’autres termes, la réunification de notre Féminin Sacré et de notre Masculin Sacré

Récemment, j’ai lu une phrase qui disait en substance que la plupart des humains pensent être des créatures terrestres devant apprendre à devenir spirituels alors que bien au contraire, nous sommes tous et toutes des êtres de Lumière devant faire l’expérience de la matière et donc vivre sur Terre.

Cela revient à dire que notre Esprit est éternel et que seul notre corps physique meurt.

A ne pas oublier !

Ecrire un commentaire