Audrey

 

« La Folie, c’est de se comporter de la même façon et de s’attendre à des résultats différents » Einstein

Spirit&Work est le challenge que je m’apprête à relever dès à présent. C’est tout simplement le fruit de ma reconnexion avec mon Être Profond.

Lorsque nous avons une véritable passion intérieure et que nous la fusionnons avec notre travail, cela rend heureux au-delà de toute mesure !

C’est la voie que je choisis aujourd’hui !

Ma réflexion sur le Monde des Entreprises

 

Le monde du travail tel qu’il est actuellement vécu par beaucoup d’êtres humains est l’exact reflet de tous les conditionnements intérieurs et extérieurs dans lesquels notre société nous a maintenus et fait évoluer.

Combien de personnes se lèvent le matin heureuses d’aller travailler, inspirées et engagées dans leur activité professionnelle ? Par opposition, combien se lèvent le matin dans le seul but de toucher leur salaire à la fin du mois et combien de personnes se sentent-elles réellement en vie du lundi au vendredi ? La réponse demande une véritable réflexion et remise en question du système.

Depuis un certain moment déjà, nous voyons les termes suivants apparaître :

  • entreprises responsables et conscientes (John Mackey et Rajendra Sisodia)
  • entreprises libérées
  • entreprises agiles
  • entreprises collaboratives
  • entreprises 3.0
  • entrepreneuriat social et solidaire
  • social business
  • capitalisme conscient
  • organisations Opales (Frédéric Laloux)

 

Au travers de ces terminologies, le message profond qui est véhiculé est un appel à la conscience collective pour permettre la mise en pleine lumière de la volonté humaine à voir émerger une nouvelle forme de conscience et d’organisation au sein du monde professionnel. Un nouveau paradigme est en train de naître et comme à chaque fois qu’un grand changement voit le jour, certains pionniers sont venus ouvrir le chemin pour nous le montrer.

Ma réflexion (mon parcours professionnel) de toujours sur les faiblesses, failles et dysfonctionnements du type de management basé sur la réussite et le profit, pratiqué dans l’immense majorité des entreprises actuelles, m’a amenée à me rendre compte d’un élément fondamental :

L’entreprise est une personne morale ayant une existence propre mais l’entreprise est aussi une Conscience qui n’est autre que le prolongement de la conscience de la personne qui la dirige !

Il devint donc évident à mes yeux que toute la dynamique de l’entreprise était donnée par la personne dirigeante au travers de la façon dont elle-même perçoit ce qui l’entoure, au travers de son prisme personnel (peurs, croyances et émotions). La résonance sur le système d’organisation de l’entreprise est indéniable et instantanée.

« Quand on change notre façon de voir les choses, ce sont les choses qui changent »

– Wayne  Dyer –

D’où l’importance de travailler sur l’alignement et la conscience de ce dirigeant. Cela permettra de remettre l’Humanité au centre du système, de laisser sa vraie nature s’exprimer, de redonner ses lettres de noblesse à l’intuition et de redécouvrir la sagesse de nos émotions, d’avoir une organisation avec une âme et par un effet « cascade », de trouver un modèle d’entreprise sain et performant également pour les collaborateurs et tous les acteurs partie prenante (du fournisseur au client), en fonction du domaine d’activité.

L’Humain (et non le profit) doit rester la priorité absolue car il est la Force de toute entreprise, il est un immense réservoir de créativité, d’énergie et d’inspiration !

L’Humain est une Source et non une ressource !

Qu’est-ce que j’entends par « entrepreneur aligné et conscient » ?

 

C’est en visionnant une vidéo de Nathalie Ebner, que j’ai retenu ses paroles qui ont résonné en moi :

Je Suis ce que je Dis –  Je Suis ce que je Fais

Je Fais ce que je Dis –  Je Fais ce que je Suis

De mon côté, je perçois également l’alignement comme le fait :

D’Habiter son Intériorité et de Vivre son Extériorité

Cela signifie que l’entrepreneur est en cohérence totale entre ce qu’il est, ce qu’il dit et ce qu’il fait. L’image qu’il donne de lui-même est véridique et sans artifice, il est une personne inspirant confiance. En d’autres termes, l’énergie vitale à l’intérieur de lui circule très bien ce qui lui permet d’atteindre cette cohérence et de pouvoir créer un environnement extérieur basé sur l’authenticité de sa vérité intérieure.

Un dirigeant conscient comprend qu’il est le Coeur de son entreprise et que tous ses actes et non-actes ont un impact aussi bien social qu’environnemental – son potentiel de contribution à l’humanité est bien réel

Nous savons aujourd’hui que les humains possèdent plusieurs types d’intelligence en différentes proportions. Le dirigeant conscient est celui qui :

  • sait utiliser son « intelligence analytique »

 

  • a su se reconnecter à son « intelligence émotionnelle » (se comprendre soi-même, comprendre les autres et capacité d’empathie développée)

 

  •  a su se reconnecter à son « intelligence spirituelle » (accès aux valeurs profondes)

 

  • pense de façon holistique au travers de son « intelligence systémique » (perception intuitive et vue d’ensemble des interconnections d’un système lui permettant d’entrevoir les zones où un problème pourrait apparaître)

 

Cela revient à dire qu’un leadership conscient passe par le cerveau ET par le cœur. Cette nouvelle forme implique une « transformation intérieure » de la part du dirigeant et une véritable introspection en lui-même. C’est le chemin de la Pleine Conscience de qui nous sommes.

Si l’objectif est d’avoir une entreprise prospère aussi bien au niveau de l’éthique que de la performance, alors son socle et sa base doivent être solides. Cela passe par un entrepreneur aligné et conscient de son Etre Profond. Cela lui permettra de se révéler et de devenir une source d’inspiration pour les autres et non de diriger au sens strict du terme. Sa façon de diriger ira de l’Intérieur vers l’Extérieur et ne sera plus basée sur le classique business model « de haut en bas ».

Ainsi,  ce qu’il entreprendra correspondra totalement à ce qu’il est et son focus se portera non plus sur le « comment faire » mais sur le « comment être » qui amène naturellement au « comment faire ». L’inverse n’est pas vrai : le « comment faire » n’amène pas au « comment être ».

Le Comment Être amène au Comment Faire et non l’inverse

Comment évaluer l’alignement d’un entrepreneur ?

 

Lorsque l’idée m’est venue de remettre un entrepreneur aligné au centre de la création d’entreprise ou d’une entreprise existante, j’ai su tout de suite que s’était la voie que je devais suivre, une évidence qui s’est révélée à moi par un déclic incroyable en octobre 2016.

A l’époque, je n’étais que dans le développement personnel et la spiritualité, à la recherche de mon Moi Profond, et n’avais lu aucun livre de management même si paradoxalement mes réflexions à ce sujet faisaient naturellement partie du cours de mes pensées. Je m’animais instantanément et ressentais une attraction très forte vers ce milieu entrepreneurial mais en étais encore éloignée dans la matière.

Partant du postulat que cette voie qui s’ouvrait était une évidence, je me suis dit qu’il fallait que je trouve un moyen de mesurer l’alignement du dirigeant avec son entreprise. Ceci me permettant d’avoir la matière qui devra être travaillée avec le dirigeant en terme de travail sur soi.

Ce moyen je l’ai trouvé. Pour en savoir plus, je vous invite à lire mes pages Bilans GDV bioénergétiques et J’ai besoin de vous.

Mot de la fin

 

Si ces lignes trouvent un écho en vous, que vous êtes dans la quête de votre justesse intérieure et que vous souhaitez donner une impulsion à votre activité professionnelle en développant un réseau susceptible de provoquer une expansion de conscience dans le monde des entreprises, alors c’est que nous avons certainement beaucoup de choses à partager !

N’hésitez pas à me contacter pour en discuter ! C’est de l’échange et du partage que naissent les plus belles idées, j’en suis convaincue !