Blog d'éveil spirituel et développement personnel
Opinions de vie

Le « don » est-il réservé à certains élus ? Clairement non !

Les clichés ou idées préconçues existent y compris dans le domaine du développement spirituel et peuvent même avoir la dent dure ! C’est pour cela que je souhaite vous exprimer ma vision des « dons extraordinaires ». Avoir le don n’est pas un monopole !

Ma vision du monde de l’Invisible étant jeune

Comme je vous l’ai déjà évoqué dans certains de mes articles, je me suis toujours sentie « extraterrestre » dans notre monde, cela n’est plus nouveau pour vous maintenant ! De ce que je me souviens, j’ai vécu, dès l’âge de 10 ans (avant cet âge très certainement mais je ne m’en souviens plus vraiment), certaines expériences que bien des personnes qualifieraient d’hors-normes et dont je vous ferai part au gré de mes articles.

Du moment que cela venait du monde subtil, une sensation de « connu » était toujours présente. Cela tenait au fait que mon Moi supérieur connaissait déjà toutes ces sensations et ces ressentis et cela me permettait de ne jamais mettre en doute ce que je vivais.

La différence avec aujourd’hui, c’est qu’à l’époque, je n’avais pas conscience que cela n’était pas donné à tout le monde. C’est ce que l’on appelle le « savoir inné », nous savons les choses d’emblée alors qu’elles ne nous ont jamais été expliquées, que nous ne les avons jamais expérimentées ni lues. Cela est en lien avec les mémoires codées dans nos cellules entre autre (lire mon article « La vibration, cette grande messagère »).

Il y a une petite nuance subtile à saisir ici : j’étais à chaque fois un peu surprise de vivre ces choses mais au fonds de moi, je les connaissais déjà et elles m’étaient acquises sans que je remette en doute leur existence. Il n’y a pas une seule fois au cours de ma vie où je me suis demandée si quelque chose n’allait pas chez moi ou si j’étais anormale !

J’ai petit à petit compris que tout le monde ne vivait pas la même chose que moi mais cela ne m’a jamais enlevé la confiance que j’avais dans le monde de l’Invisible et en moi. Je le SAVAIS point barre ! Cependant, il ne s’agissait nullement d’un don à mes yeux, « S’ÉTAIT » et cela me suffisait.

Ma vision du monde de l’Invisible en devenant adulte et à travers les thérapeutes énergétiques que j’ai rencontrés

Ma façon d’appréhender le monde subtil n’a pas changé en grandissant. Je SAVAIS toujours que l’Invisible existait et que je ne rêvais pas !

Ce qui a changé, c’est que dès l’âge de 19 ans, j’ai commencé à aller voir des thérapeutes qui travaillaient sous le nom de « magnétiseurs ». A l’époque, ces personnes étaient nettement moins mises en avant qu’en 2016 et le monde subtil n’était divulgué qu’auprès de peu de personnes.

Rencontre avec mon premier thérapeute en énergétique

Je me rappelle parfaitement du jour où je suis allée en voir un pour la première fois.

Cette personne a tout vu en moi avec la seule apposition de ces mains sur mes épaules durant une minute. Lorsqu’il m’a dit ce qu’il avait ressenti, je suis restée sans voix car tout était juste à en pleurer (et j’ai pleuré).

Comment pouvait-il savoir tout cela de moi rien qu’avec ses mains ?

Je vais le revoir 10 ans plus tard et lui mentionne d’emblée que je ne souhaite qu’une consultation pour mon cheval, qui avait eu un souci de santé, et que je ne souhaitais pas qu’il me parle de moi. Ce qu’il m’avait dit 10 ans plus tôt était encore gravé en moi au fer rouge et je n’étais pas prête à affronter une autre salve car ma peur viscérale de l’avenir m’en empêchait.

Raté ! Il me balaie le problème de mon cheval d’un revers de la main en me disant « pour ton cheval, ça ira mais par contre toi… ». Il m’a redit EXACTEMENT les mêmes mots que 10 ans plus tôt. L’effet a été celui d’une bombe. En sortant, je me suis mise au volant de ma voiture et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps pendant 20 minutes avant de pouvoir démarrer.

Durant ces 10 ans et jusqu’au début 2014, je suis allée consulter d’autres thérapeutes bien entendu, toujours dans le domaine énergétique sous différentes formes.

Je trouvais ces thérapeutes et faiseurs de secrets extraordinaires, je les admirais, j’avais envie d’être comme eux, pour moi, ils faisaient partie d’un cercle d’élus et avaient un don ! Je vivais certes des expériences avec le monde subtil mais qui n’étaient pas liées à une activité telle que la leur. Mes expériences à moi ne concernaient que ma propre petite personne et ne s’appliquaient pas encore à des personnes extérieures.

Mes expériences avec le monde subtil

Quelques exemples

J’ai rencontré un Casper à l’âge de 10 ans (enfin, c’est lui qui est venu à moi plutôt) et j’ai voyagé dans une autre dimension que la nôtre durant la nuit à l’âge de 21 ans (c’est je suppose ce que l’on appelle le « voyage astral »).

J’ai aussi vu les cellules de mon corps travailler pour guérir une petite plaie que je m’étais faite à la main. J’avais utilisé le Secret pour en activer la guérison. C’est comme si mes yeux étaient devenus un microscope qui amplifiait un nombre infini de fois ma vision et j’ai clairement vu les cellules, qui étaient d’une luminosité incroyable, s’activer pour réparer les tissus endommagés, un truc de dingue !

J’ai un savoir inné de certaines choses, une sensibilité et une conscience de notre monde qui différaient des personnes que je côtoient. Les synchronicités dans ma vie se sont multipliées depuis 3 ans. J’ai aussi certaines convictions intimes et inébranlables par rapport à l’avenir. Par exemple, je sais que dans les 10 prochaines années, je ne vivrai plus en Suisse et que j’aurai une expérience à vivre à l’étranger. Comment, je le sais ? aucune idée mais mon Moi supérieur m’a envoyé cette information et je lui fais confiance.

En 2013, mes ressentis s’affinent

C’est en 2013, au début de mon périple à la recherche de qui j’étais, que j’ai commencé à avoir une interaction plus marquée avec le monde subtil, mes ressentis et ma conscience se sont encore affinés.

La vibration des êtres, des animaux, des arbres et des objets (oui, les objets vibrent aussi) est devenue complètement tangible et j’ai commencé à percevoir réellement l’énergie, aussi bien dans sa forme que dans sa couleur.

Ce ne sont pas mes yeux physiques qui me montraient tout ceci mais je le percevais dans ma tête, sur mon écran mental (je vous le développerai dans un article) et je le ressentais très fort physiquement. Parfois, rien qu’en touchant une enveloppe, un flash me traversait et je savais qui était la personne qui m’avait envoyé ce courrier sans l’avoir ouvert.

L’énergie a aussi fait une entrée remarquée en lien avec mon iPhone puisque j’avais fréquemment des interférences; sans n’avoir absolument rien fait ni touché, j’avais le contact d’une même personne (avec qui j’avais un lien physique proche à ce moment-là mais aussi un lien d’âme spécial) qui apparaissait tout le temps. Cela a duré un moment et puis, lorsque cette personne n’a plus été dans ma vie, ce phénomène s’est arrêté.

J’ai découvert aussi que j’avais du magnétisme dans mes mains.

En 2015, mes ressentis subtils prennent encore plus d’ampleur

Début 2015, un nouveau pallier dans le développement de mes capacités.

J’ai commencé à avoir des images très précises dans ma tête et qui me donnaient des indications importantes sur ce que pouvait vivre une personne X.

Le monde subtil me montrait comme une cartographie de la personne et m’indiquait les endroits sur son corps physique où il y avait un problème émotionnel ancré.

Ce qui a été vraiment incroyable, c’est de ressentir l’émotion d’une autre personne, comme si j’étais cette personne, alors que je savais que cette émotion que je ressentais ne M’APPARTENAIT PAS.

J’ai aussi parfois des flashs de couleur et je sais que c’est la couleur du chakra qui est le plus en souffrance chez la personne concernée.

Je peux encore vous dire que cela m’est arrivé de recevoir une véritable décharge dans la tête lorsque quelqu’un était en train de lire un e-mail que je lui avais envoyé. Je n’ai pas besoin d’avoir la personne en physique devant moi pour ressentir toutes ces choses. L’énergie ne connaît pas la distance ni l’éloignement, notre mental, si !

Un don, vraiment ?

Comme vous l’avez compris, mes capacités extrasensorielles se sont un peu développées au fil du temps et ceci m’a amenée à revoir ma vision sur les personnes dont on disait qu’elles avaient un « don » car je ne me suis jamais considérée comme une personne extraordinaire. Comme une extraterrestre, oui mais jamais comme faisant partie d’une élite dans le mauvais sens du terme, soit « élitiste ».

Le don est une capacité

J’ai envie de vous dire que, oui ces capacités sont un DON DE LA VIE mais non un don réservé à une élite ou à des élus. Pourquoi ? Tout simplement parce que, comme je vous l’ai écrit quelques mots auparavant, il s’agit ni plus ni moins de CAPACITÉS que nous avons tous en nous.

Ce qui différencie les personnes est leur niveau de conscience face à ce qui les entoure. Plus vous vous rapprocherez de votre Moi supérieur et vous détacherez du mental et de l’ego, plus le monde subtil s’invitera dans votre vie et la magie opérera.

Deux autres facteurs sont aussi importants à connaître. Le premier, c’est que nous n’arrivons pas tous sur Terre avec le même vécu en tant qu’âme. Il y a de vieilles âmes et de jeunes âmes. Une personne âgée peut être une jeune âme et un enfant peut être une vieille âme. J’ai compris le 23 septembre 2014 que j’étais une vieille âme qui avait bien bourlingué ! C’est ce lointain vécu et ma vibration Indigo (lire mon article « Je suis une Indigo ») qui font ce que je suis en terme de capacités extrasensorielles.

Le dernier facteur, c’est que la vie ne vous donnera que les capacités dont vous aurez besoin pour réaliser votre chemin de vie. Cela signifie que, si pour mener à bien votre mission de vie, vous n’avez pas besoin de connaître la clairvoyance, la clairaudiance, soigner par le magnétisme, etc, ces capacités resteront endormies ou ne se manifesteront que très peu. Mais cela ne signifie pas que vous ne les avez pas ! Retenez bien ceci !

« Le DON n’est pas réservé à une élite, il fait partie de chacun d’entre nous et c’est notre niveau de conscience, notre mission de vie et le fait d’être une jeune âme ou une vieille âme qui viendra influencer l’apparition ou non de vos capacités extrasensorielles »

Si vous souhaitez me faire part de votre propre vision, n’hésitez pas à le faire, cela m’intéresse toujours énormément !

Et pour clore ce long sujet, sachez que la technique du « Secret » est accessible à toutes et tous et que je la tiens à votre disposition si vous m’en faites la demande. Le Secret ne requière qu’une seule et unique chose : l’ouverture du cœur et être animé de la meilleure intention pour autrui.

MAKE IT HAPPEN !

Ecrire un commentaire