Blog d'éveil spirituel et développement personnel
C’est quoi

Guérison et développement spirituel

La guérison et le développement spirituel sont indissociables pour arriver à une transformation durable de notre être et voir une évolution dans tous les domaines. La vie m’a fait comprendre ce que signifie « être acteur de sa guérison » et pourquoi ne s’appuyer que sur une thérapie extérieure n’est pas suffisant. Go !

Mes tentatives de guérison durant de nombreuses années

Si vous avez eu la curiosité d’aller lire mes pages Qui suis-je et A propos ou encore mon article Je suis une Indigo, vous aurez compris que mon parcours de vie est relativement atypique et m’aura amenée à me poser, dès mon plus jeune âge, nombre de questions sur qui j’étais, ce que je faisais dans ce monde, ce que je devais faire pour m’épanouir, etc.

Dans l’article Le don est-il réservé à certains élus ?, je vous expliquais que j’avais été voir depuis mes 19 ans plusieurs thérapeutes en énergétique car je me sentais à tel point en décalage par rapport aux autres humains avec le sentiment de ne pas être à ma place ici sur Terre, que je cherchais bien sûr à comprendre pourquoi je ressentais cette inadaptation à notre monde.

En fait, cette période de ma vie a été jalonnée de « pourquoi » ! Je n’avais que des questions mais aucune réponse. Difficile de vivre ainsi et de voir la vie avec légèreté.

Ce que les thérapies énergétiques m’ont apporté

Bien des années plus tard, mon recul sur mon parcours de vie m’a permis de constater sans l’ombre d’un doute que toutes ces thérapies suivies en énergétique avaient eu leur utilité et m’avaient aidée mais que cela ne m’avait pas guérie, loin de là.

Il manquait un élément primordial pour que je puisse guérir mais je ne le savais pas encore à cette époque-là.

La plupart du temps, j’obtenais ceci :

  • un bien-être physique et/ou émotionnel de un à quelques jours mais non durable dans le temps; je retombais à chaque fois dans l’ordre ancien

 

  • peu d’explication sur ce que le thérapeute ressentait (cela restait vague, par exemple, on me disait « manque d’ancrage » et c’est tout)

 

  • j’obtenais quelques informations sur des vies passées mais on ne m’expliquait jamais leur impact dans ma vie actuelle ni ce que je devais faire pour me libérer de mémoires négatives ou transgénérationnelles par exemple

 

Pour vous résumer, les thérapeutes me décrivaient les conséquences et les symptômes de mes problèmes. Ils étaient tout à fait compétents dans leur pratique mais un élément manquait : quelle était la cause, la raison, l’origine de mes problèmes ?

Et de ça, on ne m’en parlait jamais. Cela revient à donner une aspirine à une personne qui a mal à la tête mais sans comprendre pourquoi ce mal de tête est présent. Il est évident que le mal de tête va revenir, peut-être un peu atténué et moins fréquent mais il reviendra.

Ceci a été mon premier constat :

Les thérapies énergétiques sont une aide précieuse pour aider à la guérison mais elles ne permettent pas d’accéder à LA guérison en soi !

L’élément clé de la guérison : l’introspection en soi

C’est à fin 2012, début 2013 que j’ai senti que quelque chose était en train de changer dans ma vie.

C’est à partir de là que j’ai consciemment pris le chemin du développement spirituel et personnel et que j’ai commencé une très profonde et très longue introspection en moi-même (je me suis tournée dans mon intériorité), chose que je n’avais pas faite auparavant puisque j’étais orientée sur les thérapies énergétiques (j’étais tournée sur des paramètres extérieurs à moi).

Je cherchais des réponses à mes questions à l’extérieur de moi en allant voir des thérapeutes alors que les réponses à toutes mes questions se trouvaient à l’intérieur de moi !

Aujourd’hui, j’ai compris que :

Les thérapeutes en énergétique sont compétents pour nous aider au niveau des symptômes et des conséquences

mais que la véritable clé de la guérison se trouvait en plongeant en nous-même, là où se trouve la cause

Cela n’est pas très utile de traiter uniquement les symptômes et les conséquences sans régler la cause d’un problème !

C’est dans le développement personnel en autodidacte que j’ai eu les réponses que je souhaitais et non en allant voir un thérapeute, attendant désespérément qu’il me donne une réponse.

C’est cela « être son meilleur guide » !

Le développement personnel : en autodidacte ?

Je vais nuancer mes propos car je sais que tout le monde n’a pas besoin dans son chemin de vie et pour faire ce qu’il est venu apprendre sur Terre, de passer par du développement personnel en autodidacte.

Vous pouvez bien sûr, si vous le ressentez ainsi, commencer une introspection en vous-même accompagné d’un thérapeute dans ce domaine afin qu’il vous guide dans votre cheminement.

Dans mon cas, tout ce que j’ai accompli et compris, est passé par un chemin d’autodidacte, en solo car j’avais besoin de le vivre de cette façon pour ensuite pouvoir retransmettre mon expérience à d’autres. Ceci est lié à une nouvelle voie professionnelle et nous savons tous que nous ne pouvons guider et aider les autres que si nous-mêmes nous sommes passés par le même chemin auparavant.

Donc, ne stressez pas et faites ce qui vous semble le plus juste pour vous.

Les 2 questions primordiales pour une guérison et un alignement retrouvé

Constat : le problème posé à l’envers

Ce n’est que tout récemment que j’ai compris qu’il y avait deux questions fondamentales liées à la guérison.

J’ai remarqué que la plupart du temps, lorsque je discute avec quelqu’un, la personne utilise l’expression « je ne sais pas quoi FAIRE » lorsqu’elle se trouve dans une situation personnelle ou professionnelle devenue source de mal-être pour elle.

C’est là que j’ai eu un déclic et que j’ai compris ce point fondamental : notre réflexe, de par nos conditionnements de toute sorte, est toujours d’être dans le « avoir » ou le « faire » pour rétablir un déséquilibre dans un domaine de notre vie qui ne nous satisfait pas ou plus.

Le problème est pris par le mauvais bout et posé à l’envers !

Avant de pouvoir FAIRE nous devons ÊTRE car le Savoir Être amène au Savoir Faire et non l’inverse !

Avant de se demander quoi faire, il faudrait savoir comment être et la question ne se poserait même plus !

Petite métaphore

Comme j’aime bien les métaphores, en voici une : vous voulez vous rendre à une destination X –  deux choix s’offrent à vous :

  • Vous prenez l’autoroute … dans le bon sens ! Peut-être rencontrerez-vous un engorgement du trafic, des ralentissements mais malgré tout, vous êtes dans le bon sens et il vous faudra de la patience mais vous arriverez à destination : vous êtes ici dans le Être qui vous amènera au Faire, donc sur la bonne voie.

 

  • Vous prenez l’autoroute … dans le mauvais sens, en sens interdit ! Il est fort probable que vous n’arriviez jamais à destination car vous n’êtes ni sur le bon chemin pour rejoindre votre destination ni apte à suivre cette voie sans avoir un accident ou du moins à vivre beaucoup de désagréments et problèmes : vous êtes ici dans le Faire mais il vous manque le Être; votre destination ne pourra pas être atteinte

 

L’autoroute de la guérison

Comprendre ceci m’a amenée à repositionner le problème dans le bon sens et à prendre l’autoroute de la guérison sans rouler en sens interdit.

La première question primordiale à se poser est « Qui suis-je ? »

Pour y répondre, le développement personnel et une grande introspection en soi sont nécessaires pour comprendre les peurs qui nous habitent, nos croyances limitantes, nos comportements, ce que nous pensons de nous, ce que nous laissons paraître de nous, les masques que nous enfilons pour éviter de souffrir, comprendre que notre ego et notre mental nous gouvernent alors qu’ils ne devraient que nous servir, etc…

En parallèle au développement personnel, il est tout à fait cohérent de se faire suivre en énergétique pour aider. La combinaison des deux est optimale je trouve et amène à la guérison pour autant que l’on ai fait le choix de vouloir guérir.

Personnellement, si je ne devais prendre qu’une seule option, je choisirai celle du développement personnel car je suis réellement persuadée que lorsque l’on sait qui on est, tout devient possible ! Ayant testé l’option « thérapies énergétiques » seule pendant des années, cela n’a pas été suffisant pour me guérir et ce n’est donc pas celle que je retiendrai.

Lorsque nous pouvons répondre à la première question primordiale « Qui suis-je », c’est que nous avons réalisé un énorme travail de guérison

La deuxième question primordiale est « Où vais-je ? »

Nous ne pourrons répondre à cette question qu’après avoir répondu à la première question primordiale. En fait, cette deuxième question découle naturellement de la première.

La seconde question primordiale qui est « Où vais-je » est la matérialisation de notre Transformation Intérieure découlant de « Qui suis-je ? »

Lorsque je peux répondre à la question Qui suis-je (le savoir-être), je saurai naturellement répondre à la question Où vais-je (le savoir-faire)

Les requis pour aller vers la guérison

Au préalable, une prise de conscience est nécessaire et il faut faire le choix, prendre la responsabilité de vouloir évoluer dans sa vie en remettant en cause tout ce qui touche à notre ego, à notre mode de fonctionnement, de pensées et de croyances.

S’observer dans ses paroles et ses actes mais aussi dans sa manière d’être, aussi bien avec les autres qu’avec soi-même. Il faut être persévérant et patient pour arriver à ce fameux alignement :

Je Suis ce que je Dis – Je Suis ce que je Fais

Je Fais ce que je Dis – Je Fais ce que je Suis

Il faut vouloir comprendre son parcours de vie et intégrer que nous sommes les acteurs de notre guérison. On en revient au fait d’être responsable de sa vie : Je suis responsable de ma vie à 100%.

Personne ne peut prendre cette décision pour nous et faire ce travail à notre place. Que cela soit des coachs ou des personnes qui vous guident, ces personnes sont là pour vous aider, non pour faire le travail à votre place.

Il n’est pas rare d’avoir le cas de figure d’une personne qui entreprend une démarche de soins énergétiques par exemple mais qui au fonds d’elle, n’a pas réellement fait le choix de vouloir guérir. Dans ce cas, rien ne se passera malheureusement pour cette personne.

Alors MAKE IT HAPPEN !

Ecrire un commentaire