Pardon et blessures de l'ame - blog d'eveil spirituel et developpement personnel
C’est quoi

Le vrai Pardon du Coeur et les Blessures de l’âme

Une expérience magnifique tout récemment m’a permis de vivre le vrai Pardon du Coeur et de comprendre la différence entre pardonner avec son coeur ou pardonner avec son mental, ce qui n’a absolument rien à voir. Le véritable pardon part du coeur, il est synonyme de Libération Emotionnelle, celui donné par notre mental reste une grande illusion.

L’illusion du Pardon donné avec notre Mental

Cela fait très longtemps que, lorsque je fais un tirage avec mon Oracle des Chakras, une carte ressort. Cette carte est « Pardon ». Elle est à chaque fois placée dans mon tirage comme une clé pour résoudre le problème que j’évoque dans ma question à l’Oracle.

Bien sûr, je connais la signification « mécanique » de ce mot et je comprends bien le sens de la carte : me pardonner à moi-même ou alors pardonner à quelqu’un d’autre pour me libérer. Pendant longtemps, j’ai cru que je pardonnais ! Et bien pas du tout ! J’accordais un pardon superficiel et provenant de mon mental. Celui-ci n’a aucun effet positif et nous laisse dans l’illusion d’avoir résolu le problème alors qu’il n’en n’est rien. Le pardon du mental fait qu’il y a toujours un lien énergétique « cristallisant » entre nous et la personne concernée par le pardon. Ce lien nous empêche d’avancer sur notre chemin, c’est clair, car nos émotions ne sont pas libérées et restent prisonnières à l’intérieur de nous.

Le vrai Pardon que nous accordons avec notre Coeur

Il y a de ça quelques jours, j’ai vécu un moment de très grande libération émotionnelle en lien avec le Pardon que j’ai accordé à partir de mon coeur. Moment assez incroyable et unique à vivre et qui m’a fait prendre conscience d’un point qu’il est très important de comprendre afin de pouvoir accorder ce Pardon du Coeur. Je vous l’explique juste après étant persuadée que cela va vous aider également !

Ce qu’il s’est passé, c’est que j’étais tranquillement chez moi, occupée à lire des textes qui parlaient tous d’un thème précis. Ce thème tournait autour des schémas comportementaux qui régissent toutes les relations humaines. En même temps que j’avançais dans ma lecture, je prenais des temps de pause pour mettre en parallèle ce que je lisais à une situation que j’avais personnellement vécue avec quelqu’un.  A la fin de la lecture d’un texte, j’ai instantanément eu la compréhension totale de tout ce qui s’était passé et de tout ce que j’avais vécu avec cette personne qui a partagé ma vie durant plusieurs années et de qui je suis séparée maintenant.

Je pensais depuis longtemps lui avoir pardonné car notre relation n’avait pas été facile malgré beaucoup d’amour entre nous. A l’époque, je ne comprenais pas son attitude vis-à-vis de moi et pourtant, cela n’était pas faute d’avoir essayé. Lorsque nous nous sommes séparés, j’étais très sincère en souhaitant qu’il trouve le bonheur. Depuis, j’avais repris ma vie sans avoir l’impression d’être restée « prisonnière ou esclave » de cette relation qui n’avait pas marché car je n’avais pas de regrets, ressentant au fonds de moi que cette décision avait été la bonne.

Sauf que, dans mon inconscient, j’avais manifestement et sans le savoir logé bien profondément une certaine forme de « je t’en veux malgré tout pour ce que tu m’as fait vivre et qui m’a blessée ».

Ce qui s’est passé l’autre jour, c’est que j’ai compris, à la lueur de ces articles sur nos schémas comportementaux, quel avait été son comportement envers moi et pourquoi il avait agi ainsi et enfin, quelle blessure profonde il portait en lui pour avoir eu ce comportement. J’ai également compris quel avait été mon propre comportement dans notre relation et quelle était la blessure que je portais en moi, blessure qui m’a conditionnée à agir d’une façon bien déterminée avec lui également. Il m’a fallu une seconde pour comprendre ce qui s’était passé entre nous alors que je n’avais pas réussi à le comprendre en vivant avec lui et même bien après notre séparation. J’ai compris pourquoi je l’avais attiré dans ma vie et pourquoi lui m’avait attirée dans la sienne. Nous étions tous les deux porteurs d’une énergie liée à une grande blessure intérieure, sa blessure n’étant pas la même que la mienne. L’autre n’a fait que mettre en lumière cette blessure par son comportement, en réagissant par rapport à sa propre blessure.

Au moment où j’ai compris tout ceci, j’ai été prise complètement au dépourvu par une émotion très forte et les larmes ont coulé. C’est là que j’ai senti un immense poids quitter mon cœur. J’ai vu une magnifique énergie très lumineuse et mon Staff des Etoiles m’a montré que nos Chemins se séparaient RÉELLEMENT à cet instant pour que nous puissions lui et moi continuer notre propre route allégés de ce lien, qui n’avait plus lieu d’être entre nous mais qui malgré tout subsistait, sous une forme cristallisée, au-delà de l’espace temps.

J’ai pu lui pardonner avec mon  Coeur car j’ai compris quel type de schéma s’était instauré entre nous et avait conditionné nos réactions. Mon pardon du Coeur a pu avoir lieu également parce que j’ai compris la souffrance qui avait été la sienne et que j’ai arrêté de porter un jugement sur son comportement envers moi. Il avait souffert tout comme moi j’avais souffert, il était porteur d’une profonde blessure tout comme moi j’étais porteuse d’une profonde blessure.

Le Pardon du Coeur peut se faire lorsque nous avons compris pourquoi l’autre nous a heurté et blessé, pourquoi son comportement a été ce qu’il a été, pourquoi notre propre comportement a été ce qu’il a été et enfin pourquoi la Vie nous a réuni pour un temps. L’autre est entré dans notre vie pour justement réveiller une blessure que nous avions DEJA en nous et que notre âme souhaitait que nous guérissions !

A partir du moment où nous redevenons conscient que l’autre n’a été qu’un miroir d’une blessure que nous avions en nous, nous comprenons que nous ne pouvons pas juger une personne que nous avons nous-même attiré dans notre vie pour comprendre que notre comportement n’était pas le bon.

Au lieu de ne voir que le côté négatif d’une relation qui a été douloureuse,  nous devrions remercier la Vie d’avoir mis cette personne sur notre Chemin comme moyen de compréhension et de libération. C’est à ce moment-là que se pardonner à soi-même devient très important. Il n’est pas rare que nous nous reprochions notre « faiblesse » d’avoir laissé entrer dans notre vie une personne qui nous a fait du mal. Lorsque nous comprenons pourquoi nous l’avons fait, il est aussi plus facile de se pardonner à soi-même et de nous rendre la part lumineuse qui est la nôtre.

Les 5 blessures existentielles de l’âme

Derrière ce titre, se cache un trésor car nous sommes toutes et tous porteurs, à différents degrés, de ces blessures qui conditionnent totalement qui nous sommes et nous font porter encore une fois un masque. Lorsque nous arrivons à nous en libérer, notre Vrai Nous se révèle !

Ces blessures vont donner le ton de notre existence, rien que ça ! Autant vous dire que c’est un sujet majeur et que si vous désirez grandir, il va falloir comprendre quelle blessure résonne majoritairement en vous pour pouvoir la guérir. Nos rapports aux autres sont régis par elle mais pas seulement. Notre façon de fonctionner et nos pensées également.

Le fait de comprendre quelle est notre blessure et la façon dont elle nous conditionne est une clé majeure de libération.

Ces 5 blessures, les voici :

La blessure du Rejet – c’est le masque du « fuyant », du « Runner »

La blessure de l’Abandon – c’est le masque du « dépendant », du « Chaser »

La blessure d’Humiliation – c’est le masque du « masochiste »

La blessure de Trahison – c’est le masque du « contrôlant »

La blessure d’Injustice – c’est le masque du « rigide »

Je ne vais pas les détailler dans cet article car vous trouverez de nombreuses références sur internet. Je vous conseille toutefois le lien suivant, Les 5 blessures d’âme ou existentielles, qui détaille à merveille ce que sont ces blessures, leurs identifications et la voie de la guérison, qui est bien entendu liée au fait de pardonner aux autres et à soi-même, entre autre.

Lorsque vous voulez aussi comprendre quel a été le schéma comportemental que vous avez eu dans une relation (amicale, amoureuse, professionnelle, peu importe), posez-vous la question de savoir si vous avez joué le rôle du « Bourreau », du « Sauveur » ou encore de la « Victime ». N’étant pas aligné ni encore en adéquation avec notre Moi Supérieur, nous jouons forcément un de ces 3 rôles dans nos relations. C’est le fameux Triangle Démoniaque dont parle si bien Fabien Marchand dans ses vidéos concernant le lien d’âme appelé « Flammes Jumelles ». Ce triangle découle bien sûr des 5 blessures de l’âme.

Et comme un exemple est toujours plus parlant, en voici un :

Bernard est en couple avec Cosette.

Bernard porte en lui la blessure d’Abandon et le masque du Dépendant. Il est donc toujours « tourné vers l’autre », il a besoin d’avoir son intérêt, sa validation pour faire telle ou telle chose. C’est une personne en recherche d’attention, pensant que si on ne lui accorde pas cette attention, c’est qu’on ne l’aime pas et qu’il ne sera pas capable de faire quoi que ce soit. En résumé, Bernard est dépendant de l’autre pour se sentir exister et n’aime pas la solitude. Il existe à travers l’autre et non par lui-même.

Cosette, elle, porte la blessure de Trahison et le masque du Contrôlant. Elle est donc dans un contrôle permanent de sa vie avec un mental hyper actif. En agissant ainsi, Cosette ne montre pas ses faiblesses, c’est une femme « forte », qui ne montre que très peu ses sentiments et qui ne connaît pas le lâcher-prise. Elle ne supporte pas la lâcheté, la faiblesse et a un petit égo bien développé, ce qui peut être pris pour de la froideur et de la distance.

Maintenant, essayez d’imaginer la relation qui peut découler de ces 2 êtres ? Bernard montre ses sentiments et Cosette non, pourtant elle l’aime son Bernard. Bernard ne comprend pas pourquoi Cosette est aussi froide, selon son propre ressenti, avec lui. Il va donc « aller chercher » sa Cosette et va tout faire pour la faire réagir. Cosette, de son côté, donne à Bernard tout l’amour dont elle est capable mais Bernard ne le voit pas. En fait, il ne peut pas le voir ! Leurs schémas comportementaux respectifs les en empêchent. Bernard insiste auprès de Cosette, qui ne comprend pas, à son tour, pourquoi Bernard la pique sans arrêt. Plus Bernard cherche à la faire réagir et plus Cosette se met à le fuir, ou tout du moins, ne lui laisse aucune prise sur elle.

Au final, Bernard recherche l’attention de Cosette, qui, selon lui, ne lui en donne pas assez. Bernard devient donc trop insistant auprès de Cosette, qui ne peut pas comprendre les reproches de Bernard car selon son baromètre personnel, elle donne déjà tout son amour. Pourquoi Bernard ne le voit-il pas, ne le comprend-t-il pas ? Et bien, tout simplement car nos 2 protagonistes réagissent en fonction de leur blessure majeure et porte le masque qui fera que l’autre ne pourra pas le comprendre puisqu’il a lui-même un autre masque. Bernard est devenu le bourreau dans la relation et Cosette, la victime.

Cet exemple n’est pas si éloigné que ça de ce qui peut se passer dans la vie réelle. Il faut simplement garder à l’esprit que, la plupart du temps, il y a une blessure majeure mais il y a aussi les 4 autres blessures qui peuvent entrer dans la danse, à une échelle plus ou moins grande. Cela devient un méli-mélo de dingue ! Il est aisé de comprendre comment nos relations peuvent déraper mais il faut aussi toujours se souvenir que ces personnes qui nous font souffrir ont mis en lumière chez nous une grande blessure qu’il nous appartient de comprendre et de guérir. Et cela passe par le Pardon !

Étant donné mon expérience récente dans ce domaine, je ne peux que vous inciter à aller explorer le monde des 5 blessures de l’âme et d’essayer de comprendre votre schéma comportemental le plus courant vis-à-vis des autre, et ensuite de comprendre celui de la personne qui est ou qui a été en face de vous et qui vous a fait souffrir. Si vous arrivez à lui accorder votre pardon et à vous pardonner en même temps, c’est jackpot ! Vous allez pouvoir avancer de façon prodigieuse sur votre chemin !

Ecrire un commentaire